Débrief EdA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débrief EdA

Message par Falnor le Dim 10 Aoû 2014, 17:47

Bon alors pour mon débrief EDA:
Dejà sur l'organisation du GN plusieurs choses à dire,avant le Gn j'avais de sérieux doute sur le sérieux des orgas étant donné le manque de retours complets ou d'investissement des orgas,ou bien encore de description du Setup du GN et de son univers.

Et malheureusement ces soucis ont étés confirmés sur le GN quand il a été clair qu'aucun supplément de BG perso et réelle quête ne serait mis en place sur le GN.
Du coup ça n'a clairement pas poussé aux interaction intra camp et peu aux interaction intercamp.

La dessus les camp et spécialement le votre ont été monobloc et je trouve que c'est fortement dommage car ça a donné du même coup un Gn hyper statique qui ne s'est presque joué qu'entre PNJ/mob et PJ,les négos politique ont peu/ou pas servit étant donné que aucun camp ou presque n'était belliqueux.
Et le commence était une grosse blague car les ressources servaient peu ... étant donné que quand on combat contre des PNJs on ne meurt en général pas réellement (sauf exception) et qu'on a donc pas besoin de la supériorité que peuvent procurer des potions/runes ou autre boost qui nécessitaient des ressources,le besoin de mercenaires était aussi très limité étant donné que tout le monde combattait le même ennemi,les mobs.

Du coup aucune économie viable possible sur ce GN et aucun marchandage réel,sans antagonisme la plupart des infos étaient d'ailleurs données et non vendues ... et 2 camps ne voulaient pas conclure de contrats à cause de leur BG (vous et les Advars) du coup ça a pas été très fun de ce coté même si on a réussit tout de même a en conclure 7 et a avoir un max de sioux du coup inutiles.

Sur le contenu lui même:
En temps que Fremydoriens/humanistes à la base j'étais le chef présumé des Frymédoriens (alors que j'étais humaniste) et j'étais sensé être le coordinateur des humaniste dont je ne connaissait que 2/4 membre (moi inclus).

Personne ou presque n'ayant besoin des services de marchands pour des raisons gameplay nos contrats ont plutôt été au bon vouloir et au bon roleplay que nous avons fournit pour les faire passer car leur intérêt réel dans le GN était très très limité.

En temps que Frymédoriens on ne cherchait pas la meule,du coup on a loupé 40% du GN au moins qui consistait a meuler des mobs avant un rituel,après un rituel,tard dans la nuit,ou au petit matin.

Dés le début vous êtes venus jouer les gros bars chez nous du coup ça a limité les opportunités de RP avec vous,les Advars ne pouvaient pas blairer les contrats et le seul fait de dire ce mot les faisait fuir,et les Procyliens ont étés super attentistes dans leur coin,du coup on a pas mal galérer a trouver du jeu et on est allé chercher les PNJs (spécialement les Apothicaires) pour notre jeu,mais là dessus on a eu un acharnement PNJ pour les humanistes,et divers fails orgas qui ont causé coup sur coup la mort de 2 de nos humanistes et ensuite celle de mon perso (qui en toute logique aurait du être dessoudé par les orgas en même temps que celui de Yosh,donc que je n'ai pas choisit de continuer).

Nous avons donc tous collectivement (sauf Morgwen étant donné qu'elle jouait un jeu très féérie,et Grez et Moo car ils se sont rapproché des Agnos à la suite) décidé de faire un autre groupe,après diverses propositions des orgas ont a accepté de jouer des pirates agnostiques accompagnés d'une PNJ (la dryade qui jouait du coup aussi une pirate).

Et nous étions donc Jack,Jack,Jack,Jack,Daniels et Louis.
Jack et Daniel je pense que vous voyez le potentiel à conneries,Louis c'était pour le "nan mais c'est pas nous c'est "Louis"".

Et donc on a joué des pirates bourrés,jovials,rigolards,anciens amis du Jarl de la ville qui venaient pour vendre leurs services de mercenaires (sauf que là encore personne n'en avait besoin vu que tout le monde tapait du mob).
On a joué des cons qui ne pigent rien à rien et qui essayent d'entourlouper les gens en usant des jeux de mots et d'erreurs de compréhension pour créer du bordel dans toutes les conversations.

Donc fun,mais inutile en terme de jeu outre pour l'ambiance.

En conclusion on a causé/rencontré des joueurs très sympa (quelques uns) spécialement le chef des appo,la dryade,quelques propos,et au final le Jarl et le protecteur.
Mais globalement pas mal de jeu peu intéressant,pas mal de glandouille HRP surtout le vendredi dans la soirée avec vous quand je saturait.
Quelques tensions dans notre camp a cause d'une organisation ou tout le monde n'a pas aidé à la même hauteur pour les diverses tâches.
Des orgas a l'écoute,mais peu compétents dans l'ensemble et qui partaient trop en impro sans s'entendre entre eux,mais qui d'un autre coté avaient quelques événements très tramés/imposés qui bloquait 90 % du jeu.

En somme j'ai pas passé un mauvais weekend,et j'ai fait du jeu,dont une partie assez très fun,mais pour moi c'était un GN moins que moyen et je n'y retournerait pas vu le temps de trajet et le manque de prépa en amont des orgas et ceci malgré leur bonne volonté sur place.

Du coup j'attends des news de votre coté Smile et des retours sur vos impressions.
Au passage j'ai réussit à avoir 3 massages sur le weekend et quand on dors à même le sol comme un clodo ça change la vie de ne pas avoir le dos en vrac,donc merci a Morgwen et Tasu Smile
D'ailleurs Tasu je t'en dois un du coup,j'ai déjà rendu ceux de Morgwen donc au moins j'ai la conscience tranquille.

Un grand merci a vous pour le transport du matos,pour ceux venus nous aider pour descendre/monter la tonnelle,A Teddy pour avoir aidé Grez et Moo qui sinon n'auraient pas pu arriver et pour le transport de notre matos et a Mordrak pour  avoir supporté nos pirates Smile
avatar
Falnor

Messages : 1703
Date d'inscription : 17/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Selrahc le Lun 11 Aoû 2014, 09:33

J'ai l'impression que dans un mass-LARP tu peux te carrer le BG au cul et partir en free-play ou en troll si tu veux t'amuser.

J'ai pas l'impression que ce soit un format qui te convienne mon petit fafa!
avatar
Selrahc
Troll Infernal du Chaos Farceur

Messages : 1506
Date d'inscription : 16/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Falnor le Lun 11 Aoû 2014, 09:38

70 joueurs (PNJ compris) on peut difficilement appeler ça un mass larp en théorie...
Mais en effet je m'accorde avec toi pour dire que le mass Larp n'est pas mon truc.
avatar
Falnor

Messages : 1703
Date d'inscription : 17/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Tesclosh le Lun 11 Aoû 2014, 10:49

Ce n'étais clairement pas un mass larp, et il nous a été annoncé qu'en nous inscrivant et en envoyant nos BGs au plus tôt, cela permettrait de mieux préparer le GN en amont coté orga.

J'ai peut être mal compris ce que les orgas avaient voulu dire par "préparer en amont", mais ce que j'en avais déduit, c'était que sur ce GN, il y aurait de la préparation relative à nos BGs et aux relations entre les personnages. Bref : de l'intrigue.

Ce qu'il y a eut en terme de jeu, c'est une quête principale commune à tous les joueurs, contre un ennemi commun non-joueur.

Et c'est tout.


En prenant au sens large "quêtes perso", il y avait : rapporter des ressources pour obtenir de nouvelles runes (pouvoirs), et apprendre de nouvelles compétences en s'entrainant, après avoir parlé aux bons PNJs. Mais c'était très basique et ne donnait pas de jeux entre PJs.

Bref pas d'intrigues secondaires, en dehors de ce que les joueurs ont pu faire par eux même. Vu que c'était du jeu joueurs VS PNJ, il y avait peu de raisons d'avoir des tensions entre personnages et camps, vu que tout le monde avait le même but final : sauver l'île où nous étions pour Sauver Le Monde (rien que ça).

Je pense qu'à 20-30 joueurs cette approche "impro totale" ça marche très bien, mais à 78 joueurs ça laisse pas mal de monde de coté, à savoir les personnages non-mages, non-faeries et non-dirigeants.

Les monstres et ennemis tapaient de base a 2 ou 3 pour des PJs ayant de base 3PV, ce qui donnait des combats un peu étranges (gros roulements niveau blessés et soigneurs) et pas très motivants. Vu que généralement on se faisait soigner de 2PV, on avait le temps de se reprendre une touche avant de retomber.

Bref, pour des joueurs pas très expérimentés, ne sachant pas trop créer du jeu par eux même (ce qui est le cas de beaucoup de monde chez nous), ou préférant jouer des personnages sérieux, réfléchis et/ou pas très extravertis, ce n'était pas top.


Du coup (je devrais peut être créer un autre topic pour demander ça), si quelqu'un qui s'en sort bien pouvait commencer un guide du type "Comment se créer du jeu en GN" (autrement qu'en faisant du troll :p) avec des trucs et astuces, auquel on pourrait tous participer pour apporter notre contribution perso, ce serait surement utile pour tout le monde !
avatar
Tesclosh

Messages : 357
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Senedo le Lun 11 Aoû 2014, 12:46

de mon coté je rejoins le point de vue de tesclosh, ce genre de GN est super familial, le but avoué des orgas etant de réagir a ce que faisait les joueurs. Nous, nous étions venus en pensant que l'on nous demanderais de faire plein de choses, ce qui ne correspondait clairement pas a ce GN, et nous avons fini par etre une souce d'inertie plus que de jeu, beaucoup de temps HRP entre autre...

Perso je me suis rendu compte que les rares fois ou on se faisait chier et que j'ai décidé de faire quelque chose, j'ai trouvé du jeu d'ailleurs (que ce soit discuter avec le futur jarl de l'ile sur sa position par rapport a sigure ou essayer de retrouver les feeris pour savoir ce qu'elles faisaient...).

En effet, il pourrait aussi etre bon de lancer un second topic pour discuter de ce que l'on peut tirer comme leçon de ce GN pour nous améliorer par la suite et ne pas faire de l'inertie.
avatar
Senedo
Terreur de Chuck

Messages : 1483
Date d'inscription : 15/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Arluss Findel le Lun 11 Aoû 2014, 16:14

Alors j'ai une seule chose à dire sur tout ça....

Je ne sais pas si j'ai oublié mon sac de linge sale dans le camion ou s'il a été débarqué chez Landry...

Merci d'avance :p
avatar
Arluss Findel

Messages : 314
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Berryl le Mar 12 Aoû 2014, 02:10

Je pense qu'on sera tous d'accord pour dire que la préparation orgas du GN, côté RP, a été plus que minimaliste. C'est encore un GN dont on n'avait pas cerné la vraie nature, en l'occurrence un gigantesque bac à sable où chacun devait essayer ce qui lui passait par la tête Very Happy

Pour ma part j'en ressors partagé. Ce n'était pas un mauvais GN en soi, et au final je me suis bien amusé. Mais je n'ai pas cette envie de revenir l'année prochaine pour voir "la suite", comme sur d'autres événements. Je me souviens du dernier soir, après la fin du GN, où les orgas ont annoncé qu'il n'y avait eu que deux événements prévus pour la nuit et que tout le reste était du fait des joueurs. D'un côté, je me suis dit "ouais, vive nous !", mais j'avais aussi une petite voix qui me disait "euuuh, et si on n'avait rien fait ?" Sans parler des divers fails de communication, de certains combats de nuit très dangereux, du manque de frictions entre camps etc.
Ironiquement le "point fort" de EdA est aussi son point faible : attendre que les joueurs agissent pour y réagir en impro rend une bonne part des événements RP bancals et difficiles à suivre. La volonté affichée des orgas d'implanter des traîtres dans le campement a aussi été un peu trop appuyée à mon goût.

Mon utilité en tant qu'alchimiste a été quasi-nulle (armoire à ingrédients, en gros), celui en tant que médecin à peine moins (des soins hors combat, pendant la baston la compétence était beaucoup trop lente), je n'avais pas la moindre quête personnelle. Et pourtant, et pourtant, je me suis bien amusé y compris pendant les batailles (ce qui est très rare). Je pense que ça résume ce GN : tu as le RP que tu te créé. J'avais peu d'attentes, je n'ai donc pas été aussi déçu que certains le premier soir. Les joueurs au caractère audacieux n'ont pas été dépaysé - ils auraient fait ce qu'ils avaient prévu de toute façon - mais les autres, ceux qui voulaient suivre une quête un minimum balisée, ont été perdus. Et j'ai été heureux de constater que le troisième jour, la quasi-totalité de notre groupe se lâchait sur des trolls, et du même coup sur d'autres actions plus RP.

J'irais même jusqu'à dire que le Thing a été un pivot important voire essentiel : nous avons, en tant que groupe, décidé que le RP nécessitait de virer l'un de nos camarades de son rôle, et nous l'avons fait (alors qu'il n'y a pas si longtemps, on se serait arrêté - à tort - sur des considérations telles que "ouais mais nan, on va quand même pas lui gâcher son RP"). Plus encore, je ne pense pas être le seul à avoir ressenti une pointe d'angoisse en constatant que suivant le choix du dernier votant, on aurait peut-être une guerre civile dans le clan.
En bref, on a réussi à séparer nos liens HRP de nos actes RP - pas forcément très proprement, mais on l'a fait. Et il faut qu'on continue comme ça, on mélange (presque) tous vraiment trop le RP et le HRP, tout le temps. A mon sens, c'est à ça qu'on devrait aussi s'entraîner.

Tout bien pesé, ce GN était un excellent entraînement pour ceux qui n'ont pas la fibre arlussienne d'impro troll, le bagout falnorien ni la sournoiserie naimdesque. Certains (moi le premier) ont fait des choses qu'ils pensaient (sans raison) inenvisageables jusqu'ici. Destituer notre chef ? Check. Lancer un culte étrange ? Check. Assassiner l'une des figures d'autorité de l'île avec un mariage à moins de 100 mètres ? Check. Et tout a marché, et ça a fourni du jeu à divers niveaux.

EdA nous a forcé à bouger, bon gré mal gré. La leçon la plus importante à en retenir, c'est qu'il ne faut jamais avoir peur d'essayer le plus fou et le plus improbable - ça pourrait bien marcher. Et comme dit par d'autres plus haut, un groupe ne doit pas reposer sur 2, 3 ou 4 personnes qui vont chercher du jeu pendant que les autres attendent, ni sur une volonté de vouloir toujours attendre que tout le groupe soit là ; chacun doit trouver un peu de jeu, seul ou en petit groupe, et revenir le partager avec les autres. La seconde leçon, soutenue par notre expérience à Kandorya, serait donc que jouer ensemble n'inclue pas de jouer tous dans le même camp :p

Vous avez de la chance, c'est un petit pavé ce coup-ci. En résumé, ce GN m'a permis de trouver un rôle dans lequel je me sens bien et de comprendre l'importance de se décoincer le derrière et de faire des choses folles juste parce que je le peux. Mais il m'a aussi montré qu'une organisation basée sur l'impro peut très vite déraper en bordel à la bourre perpétuelle.
avatar
Berryl

Messages : 209
Date d'inscription : 02/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Framboise le Mar 12 Aoû 2014, 11:24

Pour moi, peu importe le GN, il est assez évident pour un joueur qu'il a à se bouger un minimum pour obtenir du jeu. Je veux dire, c'est exactement comme dans le monde extérieur, et plus marqué encore ; quel intérêt à venir si c'est pour rester assis en spectateur et attendre que tout vienne de lui même ? Là-dessus je suis quand même assez étonnée de lire que certains n'étaient pas au point sur ce côté.

En ce qui concerne ce GN en lui même, je vais me répéter mais il n'était pas mauvais. Et surtout, il a été ce que les joueurs en ont fait. Après, certains trouveront mon avis peu objectif sûrement du fait que j'ai tendance à voir du bien un peu partout, mais vraiment, j'en ai vu ici. D'entrée de jeu, les orgas ont annoncé être plus sur l'impro et la réaction aux actions des joueurs, qu'à imposer un scénario. Il y avait une ligne globale, mais pour le reste, ça s'est transformé selon nos actions à tous. Pour quelqu'un qui s'ennuyait, il était aussi très facile de trouver quelque chose à faire. Le premier jour, alors que l'absence de réel jeu vers notre camp commençait à se faire sentir, j'en ai parlé avec un orga, qui m'a proposé d'aller voir d'autres camps ; j'ai suivi le conseil, et en a découlé mes plus belles scènes de rp de ce gn. Ce qui m'emmène à un deuxième point que j'ai pu remarquer, la mauvaise volonté. Les orgas étaient vraiment hyper disponibles et à l'écoute, et pour plusieurs soucis, aller les voir au lieu de ruminer aurait vraiment arrangé les choses. Se braquer d'entrée de jeu n'est franchement, pas le bon moyen de passer un gn agréable.

Pour le manque de 'pvp' pour ainsi dire, excusez moi, mais ça n'a tenu qu'à vous. Vous aviez toutes les raisons du monde de casser la gueule aux advars, pour commencer. Ils ont très sérieusement multiplié les provocations, entre Blunt qui vous tenait ouvertement à l'écart de tout ce qui se passait, prenait des décisions pour vous, et j'en passe. Et puis, rien que leur chant : "ohé les advars, on est bien contents qu'ils se battent à notre place". MH MH. Extrêmement peu de personnes auraient laissé passer. Et les prociliens qui revendiquent une source vous appartenant (bon ok, m'appartenant, mais passons), rien ne vous empêchait d'être un peu ballzy et dire "non". C'était une prise de risques, et ça créait des tensions, du jeu. Certains ont fait remarquer que face à un ennemi commun comme frost, ça ne donnait pas envie de se prendre le bec entre humains, ça c'est franchement une question de personnes. Avec le même type global d'histoire, j'ai vu un gn où absolument tout le monde se tirait dans les pattes, alors que le dieu du chaos allait revenir, m'enfin.

Ce qui est du scénario en lui même, les orgas n'ont quasiment rien imposé. Pour reprendre rapidement les évenements qui me viennent à l'esprit, le rituel du premier soir ayant fait apparaître arlequin était une initiative d'un joueur, il me semble que le ratage du rituel de la dryade du deuxième soir l'était également, celui qui a enlevé les toiles à la suite n'était pas non plus prévu, comme la plupart de cette soirée. (Par exemple, leur idée générale était tout à fait différente, et c'est quand on est allés voir l'orga-arlequin pour le prévenir qu'on allait le convoquer, qu'ils ont changé pour rebondir là dessus. Comme pas mal de fois, je crois). La scène entre fééris pour démasquer les traîtres, le jugement qui en a suivi etc, pareillement. Après, oui, ils ont fait en sorte que le crâne soit trouvé, mais sans ça ce ne serait jamais arrivé, et ils ont un peu guidé les joueurs. Idem, le coup des traîtres, les seuls qui l'ont été (que ce soit les véritables ou ceux qui ont eu la marque), c'est arrivé uniquement du fait de leurs agissements RP. Le fait de briser le rituel pour détruire le crâne, initiative aussi. Nous en tant que traîtres, on avait par moments quelques indications légères de la part d'Arlequin (et des bonus, huhu), mais jamais rien d'imposé, là encore, il nous donnait des ressentis ou autres, et c'était à nous d'en faire ce qu'on voulait. Et pareil pour sa fin, il était censé mourir, oui, mais les actions des joueurs définissaient si sigur vivait ou mourrait.

Attention, je ne dis pas non plus que TOUT, était merveilleux. Il y a eu quelques soucis de communication entre orgas qui ont donné des scènes un peu bizarres, entre la dernière après-midi qui s'est enchaînée à merveille, le rituel duquel on n'entendait aucune information (et donc en étant juste à côté on ne savait pas ce qui se passait, ahem), et les pnj qui sont arrivés trop tard, ça a été un peu gênant. Et pour ce qui est des humanistes frymédoriens, ce qui s'est passé le soir, l'orga a clairement dit plus tard que s'il avait su qu'il y avait déjà eu un (ou deux, je sais plus), exécutés dans la journée, il ne l'aurait pas fait.

Après, il y a eu vraiment trop de HRP, de tous les côtés. (je ne lance pas la pierre qu'à vous, hein). Ce qui est franchement dommage, quand on voit l'immersion que proposaient certains joueurs et pnj, qui rendaient le monde vraiment vivant. Je ne vais pas répéter pour la quinzième fois ce dont j'ai déjà parlé avec plusieurs du groupe, à savoir qu'en se bougeant il était possible de vraiment faire quelque chose de sympa. Sauf que je n'écris pas ce post pour vous dire ce que vous devriez faire, mais apporter quelques informations supplémentaires pour ceux qui n'ont pas pu tout suivre, étant donné que je me suis retrouvée dans l'action de nombreuses fois, et que j'ai ensuite parlé pas mal avec certains joueurs / orgas.

Je le dis et le redis une nouvelle fois, ce GN était vraiment ce qu'en faisaient les joueurs. Si rien du tout ne s'était passé de notre côté, ils auraient créé de l'intrigue, mais dans l'ensemble, elle nous appartenait. Et ça avait été dit au brief de lancement de jeu, quand même. Un exemple con, mais ça a mis du temps pour que quelqu'un se dise qu'il y avait sûrement des choses intéressantes à la bibliothèque, en cherchant bien. Évidemment ! Elle n'aurait pas été là pour rien, et pour quelqu'un qui s'ennuyait, prendre un petit moment pour aller lire, discuter avec les autres joueurs ayant eu la même idée, c'était toujours ça. (Juste avant l'attaque des cultistes des dragons, sigvald s'est quand même retrouvé à se faire lire l'histoire en parlant par sig, c'était bien tombé et en plus sympathique, par exemple). Alors je ne le répéterai jamais assez, mais il fallait aller au devant des autres. Vraiment. Les joueurs pour les interactions, qui pouvaient avoir des conséquences bonnes comme mauvaises, et les pnj pour l'intrigue. Et ça, c'est valable pour la plupart des "petits" gn, càd ceux avec une trame définie comme ça, et pas du gros bordel comme un Kandorya, parlez aux pnj. Dites vous bien que s'ils sont là c'est pour quelque chose, et en leur parlant/les écoutant, vous obtiendrez souvent des informations sur des quêtes optionnelles ou dans la trame générale de l'histoire. C'est comme dans un jeu ! On prête toujours attention aux PNJ, c'est une règle de base.

Pour ce qui est de nos objectifs persos et autres, je pense déjà que le fait d'avoir pour certains envoyé nos bg assez tard n'a pas du aider. (Enfin je sais pas pour vous, mais moi je l'ai fait vachement à la ramasse) Et ensuite, moi je les ai plus vus comme une ligne de lancement pour démarrer, que quelque chose censé nous guider tout au long du jeu. Le jeu se fait beaucoup au culot, et surtout ici, il fallait oser. Oser ce que vous vouliez, mais oser. Quand j'ai fait un pacte avec les agnostiques au nom de tout le monde sans consulter qui que ce soit, et simplement pour récupérer un bouquin (qui n'était même pas le bon), on a simplement osé. Pareil pour tout le reste. Après j'ai aussi mes gros défauts en jeu, comme ma timidité et ma difficulté parfois à improviser, mais je pense que si même moi j'ai pu m'en sortir avec ça, tout le monde le peut. En tous cas j'espère que ça vous aura permis de remarquer ce qu'il faut changer dans la manière d'appréhender un gn et qu'à l'avenir tout se passera bien.

Pour ma part s'il y a un nouvel opus ce sera avec plaisir (et je comprends tout à fait si ça attend deux ans, vu qu'ils commencent un nouveau cycle, va leur falloir trouver quoi), tout comme d'autres gn avec les personnes rencontrées, et je ne regrette pas du tout d'y avoir été, malgré quelques soucis personnels sur la fin.

Après je pense qu'il serait mieux pour vous de prendre un moment où tout le monde est ensemble pour vraiment en parler, parce que par posts interposés, c'est loin d'être l'idéal, en prenant simplement le temps de redescendre un peu. (Et si je peux donner mon avis, l'idée d'un "coordinateur", c'est pas forcément top, parce que ça demande à quelqu'un de principalement passer son gn au camp à s'occuper des autres, et ça ne force pas les joueurs à chercher d'eux même).

Framboise

Messages : 4
Date d'inscription : 12/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Malha le Mar 12 Aoû 2014, 16:59

Je vais essayer de ne pas partir dans tous les sens, mais grosso merdo je rejoins absolument tout ce qui a été dit plus haut.

- Premier point : on a grave merdé niveau RP. Il faut le dire, on est globalement mauvais dans notre groupe. Ceux qui ont eux les couilles de le faire sont très rapidement partis en jeu solo pour aller chercher le jeu que le groupe ne leur apportait pas, et ils ont eu raison. Je pense notamment à Tatsu, Sigrid, Sigvald, vous avez vraiment bien fait et je pense que vous êtes ceux qui ont le mieux vécu ce GN.

- Cela dit, les règles du jeu et le BG n'incitaient pas les joueurs timides à sortir de leur coquille, voire bloquaient même certains "bons" joueurs. Je pense notamment aux Frymédoriens : signer un de vos contrats revenait à poser un pied dans votre religion, ce qui était une hérésie pour les Ulfraegirs et les Advars (sans doute aussi pour les Procilliens ?) - bon après, le fait que vous ajoutiez autant d'annexes minuscules n'incitait non plus pas à vous faire confiance, quelque chose de plus simple de style des contrats marchévites sur Érèbe vous aurait sans doute moins desservi, mais c'est autre chose. ^^
Pour en revenir à ces histoires de BG, moi j'ai écrit et envoyé très tôt un BG de près de 2 pages avec plein de perches à saisir pour créer des interactions avec d'autres joueurs : mon perso avait beaucoup voyagé, ce n'était pas compliqué de lui faire connaitre 3-4 personnes non Ulfraegirs et de créer des liens : untel ne t'aime pas, untel te doit un service, tu es amie avec untel... et par là même d'enchaîner avec 2-3 objectifs perso. Encore une fois, ma référence en la matière reste Érèbe, où je n'avais pas moins de 8 pages de BG orga et 7 objectifs perso. Je n'en demande pas tant, mais 1/4 de ça m'aurait déjà permis d'entrer plus rapidement dans le jeu. Je ne suis pas sociable et c'est très difficile pour moi d'aller discuter avec des gens que je ne connais pas pour me créer du jeu, mais toute l'ampleur qu'on avait donné à mon perso avec les MJ, les interactions créées d'entrée de jeu avec d'autres PJ et quelques objectifs (certains que j'ai choisi de suivre, d'autres non), m'ont aidés à entrer dans l'univers super vite, alors qu'ici il m'a fallu des heures avant de trouver ma place. Alors je rejoins totalement tout ce que dit Sigrid, mais en l'état, moi j'ai beaucoup de mal à entrer dans un univers si on ne me tend pas des perches. A part le livret des peuples et ce qu'a pu nous dire Clément, je n'avais pas de bases solides pour comprendre l'univers, et ça m'a mis un blocage. Le fait de destituer Damien et d'être propulsée jarl m'a permis de bien m'éclater et d'enfin comprendre pleeeein de ficelles de l'univers, ses enjeux, que j'ai essayé au mieux de relayer aux autres Compagnons (désolée si je n'ai pas toujours réussi). Les rôles politiques ne sont pas mes préférés (toujours parce que je n'arrive pas à aller au-delà de certains blocages et parce que j'ai aussi peur de ne pas parvenir à suffisamment déléguer de tâches aux joueurs du clan qui seraient susceptibles de s'ennuyer), mais je me suis vraiment éclatée à partir de ce moment.

- un gros reproche que je veux aussi faire à notre groupe (et qui me concerne aussi) : il faut grave qu'on arrête de se plaindre tout le temps dès qu'on a un soucis. Le vendredi soir, j'ai été HRP après le combat de nuit bien dangereux où je me suis pris une grosse tatane dans la tête de la part d'un PNJ (j'ai toujours une bosse) et on a bien craché sur le GN en picolant sous la tonnelle. Le problème n'est pas tant notre discussion que le fait qu'on ait nuit au RP de certains qui eux étaient toujours en jeu et nous demandaient d'interagir avec eux. Toutes mes excuses à ceux qui ont subit ça. A la base on aurait du cramer les apothicaires et tuer Sig le vendredi soir, j'ai plus eu la motivation mais du coup ça a influé sur le jeu de tout le clan.
De mon côté, ce qui m'a fait râler c'est quand, après l'élection du "jarl" de la ville, certains se sont empressés d'aller se plaindre HRP aux orga "parce que bouhouhou c'est pas juste ils ont voté pour leur pote c'est dégueulasse et c'est pas du jeu". Même si c'est pas entièrement faux, j'ai eu très envie de vous coller des baffes en toute amitié sur le coup. Very Happy
Ce genre de choses, on peut s'en plaindre, mais il faut choisir le bon moment et ne pas tomber à 5 sur un orga en mode un peu vénèr', ça nous fait juste passer pour des gamins geignards. Voilà, c'est dit. Razz

Au final je ne garde pas un mauvais souvenir du GN, j'ai rencontré des joueurs excellents, certaines batailles étaient vraiment sympa, je me suis bien marré pendant les creux scénaristiques à invoquer l'esprit de la pastèque ou a faire parler une patate, à glorifier Thorall ou a infliger le châtiment de la marelle runique, mais là encore c'est en trollant que je me suis le plus amusé. Ainsi qu'en assassinant Sig, mais pour le coup c'était plutôt du au WTF des règles qu'autre chose (les 5min passées à l'entrée de la ville en train de découper le corps de son dirigeant, ou l'arrivée de la prêtresse qui interprète mal ses visions, des barres de rire !).
Au vu du rapport qualité/prix, je ne reviendrai pas l'an prochain à priori (parce que mine de rien, avec l'essence, la camionnette et la bouffe, ça augmente considérablement le coût du GN). J'ai quand même passé un bon week end, mais à 6h de route je ne re-signe pas. Smile


Dernière édition par Malha le Mar 12 Aoû 2014, 18:16, édité 1 fois
avatar
Malha
Cri des PNJ

Messages : 5662
Date d'inscription : 15/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://compagnonsdelouest.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Forodan le Mar 12 Aoû 2014, 18:00

J'approuve la plupart de ce qui a été dit et mon avis ne concerne pas le jeu du samedi. Je vais être assez bref.

En effet on a tous l'impression que les orgas n'ont pas traité nos BG, ou alors très très peu. C'était à la démerde, au culot. Au final en cumulant les rôles de Thulr et d'alchimie, je n'ai pas eu de temps morts : le premier jour je n'ai fait que de l'alchimie, le second un peu de Thulr et alchimie. J'ai passé beaucoup de temps avec le PNJ alchimiste qui était absolument génial. Merci d'ailleurs à Berryl pour les ingrédients car c'est lui qui a trouvé tous les petits paniers, système que je trouve d'ailleurs moyen.

Par contre j'avoue que pour les joueurs jouant guerriers, le jeu avait peu d'intérêt à part si on était en guerre ouverte contre un autre peuple. La plupart des batailles ont eu lieu la nuit (ou au moins 50/50) ce qui est très bof pour la sécurité et ce qui n'offrait qu'une bataille par jour en journée. Ces batailles contre les PNJ n'offraient pas la possibilité d'utiliser les compétences et les potions, tout simplement car soit il popait 1 ou 2 PNJ super weak, soit ils revenaient à l'infini jusqu'à ce que les orgas décident que c'était bon et il suffisait de tenir. Les compétences auraient été utiles pour faire la différence contre d'autres PJ, mais là ça ne servait pas.

On aurait pu faire du PVP, mais la situation de départ "ennemi commun" faisait que si on décidait de faire cela, on aurait été seuls contre toutes les autres factions ... Mais après tout on aurait pu tenter, le jeu aurait été beaucoup plus tendu et la nuit également. On aurait pu tenter également de prendre la ville par la force, de tuer l'agnostique avant qu'il devienne jarl (ce que j'ai demandé ^^). D'un côté je me dis que le jeu aurait été énormément dynamisé, mais d'un autre côté on aurait eu peur de casser le jeu des orgas.

Quand à y retourner, si on a 2 ans devant nous on a largement le temps de voir venir, on aura tous d'autres GN derrière nous d'ici là, donc je verrai en temps voulu mais dans l'idée why not. En plus vu la situation de fin, là on aura du jeu et du PVP.
avatar
Forodan

Messages : 1512
Date d'inscription : 15/03/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Senedo le Mar 12 Aoû 2014, 18:49

hum le coup de la gueulante "c'est pas juste ils ont voté pour leur copain" j'etait en première ligne, et pour le coup, avec le recul je te rejoins complètement.
La seule chose que je peux dire a ma (notre) décharge, c'est qu'au départ je comptait surtout me révolter IG, mais qu’effectivement le coup de la dryade et deux trois autre choses font que quand je me suis confronté aux différents joueurs puis orgas, les histoires HRP sont vite venu sur le devant...et du coup même en défendant la position IG cela ne marchait pas trop. (et puis bon, on a tous eu droit a notre moment de ras le bol au final...)

Cependant, effectivement, on a en général tendance a raler un poil vite, et surtout a nous mettre facilement en retrait. Je mets aussi cela sur le fait que notre asso s'est formée à la suite d'un GN trollesque de haut niveau, et il est facile de retomber dans les vieilles habitudes.

Je trouve juste dommage que la seule façon de s'amuser soit selon tout le monde de devoir se séparer du groupe^^.
avatar
Senedo
Terreur de Chuck

Messages : 1483
Date d'inscription : 15/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Falnor le Mar 12 Aoû 2014, 18:52

La seule façon de s'amuser n'est jamais de renier son groupe,mais de savoir s'en extraire et y revenir pour y apporter du jeu.

Un groupe n'est pas une entité monolithique mais un carrefour,on y passe souvent on y fait transiter toutes les infos et tout le jeu,mais ensuite on repars vers une autre direction (possiblement avec d'autres membres de ce même groupe).
avatar
Falnor

Messages : 1703
Date d'inscription : 17/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Tatsu le Mer 13 Aoû 2014, 08:45

Alors, de mon côté :

Il s'agissait de mon premier GN. Je ne savais donc pas trop à quel point je pouvait laisser mon improvisation rythmer mon jeu. J'ai mis du temps avant de comprendre que les indications des orgas n'avaient pas de finalités précises et qu'elles dépendaient de notre jeu ensuite. Le coup de l'orga qui me dit "ton crane te murmure d'aller dans le camps des prociliens", pour ensuite me retrouver devant un autre orga qui me demande ce que je fais dans le camps des prociliens, ça m'a doucement fait rire. La communication entre les orgas était quasiment inexistante, du coup je me suis plusieurs fois retrouvé avec des indications contradictoires et des fails. Va improviser un jeu cohérent la dessus.
En outre, en tant que fééris, j'ai été confronté à deux cas de figures : des joueurs qui étaient, comme moi, un peu perdu dans l'impro mais avec qui on arrivait quand même à créer un jeu cohérent, et des joueurs carrément cheatés qui imposaient juste le WTF de leur jeu aux autres. Le fééris bleu était un personnage important, mais qui partait trop loin dans son impro, et en plus refusait de donner ses informations aux autres sous prétexte que "ça pourrait vous faire du mal, je suis le seul qui puisse régler cela". Là encore, étant donné qu'il ne partageait ses informations avec personne, ça casse vite la motivation pour tenter de comprendre l'histoire. C'est vraiment soulant d'avoir devant toi un personnage qui sait tout et qui peu tout faire sans que tu puisse savoir pourquoi. (Parce qu'étant donné que tout son jeu était de l'impro et que les orgas ne communiquaient pas... ben les orgas eux-mêmes ne savaient pas pourquoi ce personnage était aussi puissant).

Donc de mon côté, un GN basé sur l'improvisation des joueurs, pourquoi pas. Mais là, le manque de communication des orgas a fait que l'impro de certains joueurs est devenu complètement WTF et les autres joueurs n'arrivaient plus à suivre.
J'ai réussi à vraiment apprécié la trame du jeu qu'à mon deuxième re-pop, quand je suis revenu en dame de compagnie. Là je n'avait en fait plus vraiment envie de jouer, alors je suis allée par-ci par-là tenir compagnie à d'autres personnages, ce qui m'a permis d'apprendre par hasard des informations intéressantes. Sauf qu'on était déjà à la dernière après-midi de jeu.

Ceci dit je repars quand même avec un bon sentiment, car j'ai vraiment bien rigolé pendant ce GN. Et pas seulement avec notre camps : j'ai pu aussi bien m'amuser avec les advars et les pirates. Du coup, je suis encore partagée pour voir si je retournerais à la prochaine édition ou pas. Parce que je me dis que maintenant qu'on sait comment fonctionnent les orgas et que la trame du jeu se fait sur notre impro, ça peut ensuite donner un jeu intéressant. Là on était surtout frustré parce qu'on ne s'attendait pas à ça, mais maintenant que je sais comment ça marche, je me dis qu'après tout pourquoi pas recommencer. Je garde quand même en mémoire que quand je m'ennuyais vraiment, je suis allée voir un orga pour le lui dire, et qu'il a fait en sorte de me redonner du jeu. Il est en plus revenu me voir plus tard pour savoir si ça allait mieux.
J'ajoute que j'ai trouvé le cadre de jeu magnifique. En partant dans les bois pour mes recherches j'ai pu découvrir l'ensemble du terrain et ça valait le détour.
avatar
Tatsu

Messages : 552
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débrief EdA

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum